"La vie devant soi" Romaine Gary (Emile Ajar)

Publié le par Choupy

51g-Co81LPL._SL500_AA300_.jpg

 

Bonjour! 

 

Quelle joie de vous faire partager un véritable coup de coeur!! On ne ressort pas tout à fait indemne de cette lecture!! Tout d'abord, je ne m'attendais pas à ce genre de récit mais comme d'habitude avec les livres, je suis toujours agréablement surprise!

C'est un récit d'un petit garçon de 10 ans, Momo. Fils d'une prostituée, il va être confié à Madame Rosa, juive qui s'était autrefois défendue (terme employé par Momo) rue Blondel à Paris. C'est un récit d'un enfant avec plus de termes crus que tendres. Mais c'est surtout l'amour qui va régner entre ces deux êtres. C'est véritablement le conte d'un attachement et de l'accompagnement par Momo de Madame Rosa jusqu'à son repos éternel. Momo devient très vite attachant, attendrissant et jusqu'à la fin, Momo tiendra ses promesses envers sa Madame Rosa. Emouvant, drôle quelque fois, c'est un roman qui pointe vraiment du doigts les solitudes que la vie moderne engendre et surtout les sujets les plus poignants comme l'euthanasie, l'avortement, le travail de rue .... 

 

Personnellement, je le recommande vivement! Il se lit vite, c'est un style d'écriture orale mais qu'est-ce qu'il vous apporte comme sensations : on passe de la joie et du bonheur même très court de Momo à son plus grand chagrin qu'il exprimera toujours avec ses mots d'enfants qui a trop tôt dû faire face à la vie! 

 

En résumé, je ne suis toujours pas remise de cette lecture ... Vraiment gros coup de coeur! 

 

Sur ces belles paroles, je vais faire une pause pour me remettre de toutes mes émotions et je vous dis à très vite 

 

Choupy ... 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

Un très beau livre! Quelle belle découverte ce fut pour moi!!! Cela me donne envie de le relire encore une fois...
Répondre