"107 ans" Diastème

Publié le par aucoeurdespages

images--2-.jpg

 

Bonjour à tous! 


Me revoici pour de nouvelles aventures! Alors aujourd'hui, je vais vous présenter un livre très bouleversant! 


Ma rencontre s'est faite de la même manière que celui de Florence Seyvos! En effet, ici à Toulouse, nous sommes en plein Marathon des mots, donc les Editions de l'Olivier sont à l'honneur! Finalement, au creux de ce présentoir, j'en suis tout de même à 2 romans magiques! 


C'est l'histoire de Simon, jeune adolescent, qui a aimé Lucie et l'aime toujours autant malgré la rupture. Pourtant, il l'aime au point de flirter avec la folie, la douleur physique qui va le rapprocher de plus en plus de son Amour. Histoire d'un chemin entre la folie, la douleur, le sentiment de bonheur, le réel Amour ... 


Je ne connaissais ni l'auteur ni le roman, je n'en avais jamais entendu parler auparavant. Donc après "L'abandon", je me plonge dans cette lecture. Eh ben, ce fut un réel plaisir car c'est un récit drôle, cru tout de même, touchant et Diastème nous emmène véritablement sur des terres où tout se confond : l'amour avec la folie, la joie avec la douleur.. Par cette passion, qui l'habite, Simon idéalise Lucie, se fait du mal, construit autour d'elle une vie, son histoire d'Amour mais sans jamais lui faire du mal! 


En voici quelques citations, qui m'ont interpellées : 


- " Il ne suffit pas d'avoir souffert pour souffrir, je suis désolé ça serait trop simple "

- "Il faut que ça saigne pour que ça s'arrête de saigner, il faut avoir envie de hurler pour apprécier le     silence, il faut avoir envie de mourir pour pouvoir être heureux d'exister "

 

 

Je vous le conseille vivement, il ne déprime pas, il touche par la franchise qu'il a. N'hésitez vraiment pas!

 

 

Enjoy!

 

 

P.S. : avec ce blog, je cherche véritablement à désacraliser la lecture, je voudrais la rendre passionnante et montrer que n'importe qui peut se jeter là-dedans! Simplement partager une passion!


A bon entendeur ... :) 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article